Attentats : Laurent Ruquier présente une émission solidaire

Suite aux attentats de Paris, France 2 a décidé de programmer une émission spéciale "On est (...)

Laurent Ruquier quitte Europe 1 pour RTL

Séisme dans la maison bleue : après quinze ans de maison rue François Ier, le présentateur de "On (...)

On n’est pas couché (16 janvier 2016)

L’actualité détaillée des invités => Le Premier ministre Manuel Valls est l’invité politique de la semaine : il vient répondre aux questions (...)

On est solidaire (14 novembre 2015)

Exceptionnellement ce soir, l’émission "On n’est pas couché" s’appelle "On est solidaire". Une émission diffusée en direct, présentée par (...)

Les invités mystères - Saison 2018 / 2019

Août 2018 27 août : Grégoire Margotton 28 août : Alpha Blondy 29 août : Nicolas Duvauchelle 30 août : Ariane Ascaride 31 août : (...)

Les invités mystères - Saison 2017 / 2018

Août 2017 28 août : Calogero 29 août : Marie-Anne Chazel 30 août : Benjamin Castaldi 31 août : Shy’m Septembre 2017 1er septembre (...)



Mardi 18 Juin 2019










Ex-Chroniqueurs | Jean-Luc Lemoine | Revue de presse |

L’interview décalée : Jean-Luc Lemoine
GazetteInfo.fr - 2 novembre 2011

dimanche 20 novembre 2011 | 12h00 | par Rémy



Jean-Luc Lemoine est en tournée avec son dernier spectacle "Lemoine Man Show". Le 23 novembre il sera de passage à Besançon au Grand Kursaal. L’occasion de le soumettre à notre fameuse interview décalée…

GazetteInfo : On se tutoie ?

Jean-Luc Lemoine : Allons-y…

Tiens, on va parler actu un peu… T’as voté pour les primaires ?

Non, pas du tout. Je me posais déjà la question de savoir si j’allais voter pour la présidentielle… En même temps c’est un joli pari de faire payer les gens pour aller voter… Déjà que quand c’est gratuit ils n’y vont pas…

Il y a quelques années chez Thierry Ardisson tu disais : « Ce que Chirac a fait de mieux pendant ses mandats c’est la ola au stade de France »… Pour Sarkozy tu dirais quoi ?

Ça, c’est salaud t’aurais pu me demander en avance pour que je prépare un peu (rires)… Il a dû faire des choses bien quand même… Allez, on va dire sa fille…

T’es toujours supporter du PSG ?

Plus que jamais ! J’ai bouffé de la merde pendant des années et des années. Si je ne l’étais pas cette année ça serait dingue… D’ailleurs je suis désolé pour Dijon (défaite du DFCO 2-0). Paris a très mal joué, les Dijonnais auraient pu faire match nul.

T’as un projet de série télé avec Cyril Hanouna… Tu me fais le pitch comme on dit…

C’est l’histoire de deux quadras en colocation, donc des quadras attardés… Et un jour c’est le drame puisque je trouve une jeune femme qui veut de moi et qui s’installe à la maison… Et du coup il y en a un de trop… Et c’est la guerre…

Le pilote est écrit et a reçu un bon accueil… On est optimiste mais on reste très très prudent…

Hanouna il est aussi fracassé dans la vraie vie qu’à l’antenne ?

Cyril ça fait quinze ans que je le connais. À l’époque il était stagiaire à Comédie et je crois en effet qu’il est bien abimé… et il le sera toujours bien heureusement…

Ça va mieux avec Laurent Ruquier ?

Tu crois pas si bien dire puisqu’il m’a rappelé et pour la première fois depuis trois ou quatre ans j’ai enregistré l’émission On va s’gêner sur Europe 1. De toute façon se disputer pour de la télé c’est un peu ridicule…

Ton émission L’habit ne fait pas Lemoine diffusée sur France 2 fonctionnait plutôt bien… Tu sais pourquoi ils ont arrêté ?

Ça c’est un gros mystère. On était entre 13 et 17 points d’audience. C’était un des seuls projets neufs qui avait été lancé dans les trois ou quatre dernières années, et qui faisait de vraies bonnes audiences. C’est vraiment mon gros regret en télé…

Tu penses quoi des humoristes donneurs de leçons ?

Je trouve ça vraiment insupportable. La fonction de l’humoriste c’est d’être un bouffon, mais dans le bon sens du terme tu vois. Pour moi le mec qui donne la leçon c’est qu’il a raté son texte.

Dieudonné, c’est pas un peu un paria dans le milieu maintenant ?

C’est clair que c’est très difficile de dire que t’as bouffé une raclette avec Dieudonné. C’est assez bizarre finalement la place qu’il a dans le milieu. Plus personne ne veut vraiment le fréquenter mais pour la plupart il reste l’un des plus grands. Après c’est vrai qu’il est parti dans de tels délires nauséabonds que c’est difficile à suivre. En tout cas quand on pense à lui on se dit « quel gâchis ! ».

On dit que ceux qui font rire les autres ont peur de la mort… T’as peur de la mort Jean-Luc ?

Oui, comme tout le monde, car j’ai l’impression d’avoir encore pas mal de choses à faire, mais ce n’est pas une peur panique. Je ne suis pas hypocondriaque comme peuvent l’être certains de mes confrères. Mais bon, je ne suis vraiment pas pressé non plus.

Stéphane Rousseau et Franck Dubosc m’avaient avoué avoir déjà fait passer leur carrière avant leur vie privée… Et toi ?

Non, j’ai toujours essayé de trouver le bon équilibre. Des fois, je me dis que si j’avais un peu plus privilégié le pro, je serais peut-être arrivé plus loin aujourd’hui. Car faut être honnête, c’est un métier dévorant. Et pour franchir certaines étapes, ça demande des vrais sacrifices. Mais bon, quand je vois mes gamins, mon socle familial, je me dis que j’ai bien fait quand même.

Ils m’avaient aussi avoué avoir déjà profité de leur notoriété pour réserver dans un resto huppé…

Moi, j’adore l’idée mais je n’ose pas demander. Alors j’espère toujours qu’on me reconnaisse pour me privilégier. Je sais, c’est minable comme attitude. Quand je réserve au téléphone, je donne mon nom, au cas où… Et si ça n’évoque rien à mon interlocuteur, je n’insiste pas. Je raccroche la queue basse.

Bon. Faut que je t’avoue un truc, j’ai téléchargé tous tes spectacles sur internet… Ça t’emmerde ?

Non, non pas du tout… Mais je peux te dire que t’es quand même une petite merde (rires). J’ai essayé un jour de télécharger un de mes spectacles pour voir, c’était Jean-Luc Lemoine au naturel… En fait c’était un film de cul…

Tu te vois comment dans vingt piges ?

Si le corps suit, toujours sur scène. Sinon, je pense que je continuerai à écrire des conneries. Y a que ça que je sais faire.

Si demain tout s’arrête tu fais quoi ?

J’angoisse. Et comme d’habitude, j’essaie de rebondir. C’est la beauté et le côté désagréable de ce métier. Rien n’est jamais acquis. Tu peux faire un beau succès, mais faut toujours garder en tête que t’as bâti un château de cartes. Peut-être un très beau château de cartes, mais un château de cartes. Donc t’es obligé d’anticiper le moment où tout va s’écrouler. Donc moi, à côté de mon château de cartes, je fabrique un château de sable pour me rassurer. J’ai été très marqué par Les trois petits cochons (rires). Si quelqu’un comprend ce que je raconte, écrivez au journal.

C’est quoi la journée type de Jean-Luc Lemoine ?

Comme tout bon intermittent du spectacle, c’est très variable. Là, en fixe, j’ai ma tournée et l’émission de Cyril Hanouna sur France 4. Sinon, c’est au coup par coup. En ce moment, je bosse sur un gala que je présenterai avec Chantal Lauby à Montreux. Donc, je me lève, je vois ma famille, j’écris, je pars jouer ou tourner, je me couche et des fois je me lave les dents.

Scénariste, chroniqueur télé, animateur, humoriste de scène… T’as pas peur que les gens aient du mal à t’identifier au final ?

Si, et je crois que c’est le cas. Ça fait plus de vingt ans et que je suis sur scène et des gens sont encore surpris de voir que je fais spectacles. La télévision est un medium tellement fort qu’il bouffe tout. Moi qui aime le foot, je me sens parfois dans la peau d’un joueur qui peut jouer à plein de postes. Le problème, c’est qu’on l’identifiera moins qu’un mec qui fait que avant-centre. Donc l’image est troublée. Les gens qui ont bossé avec moi se réjouissaient de ma polyvalence, moi ça m’a peut-être joué des tours. Mais c’est mon parcours.

T’es attentif aux critiques de la presse spécialisée ?

Bien sûr. J’adore les critiques positives. (Rires) Plus sérieusement, c’est parfois dur à encaisser mais si c’est justifié, y a toujours un truc à prendre. Pour ma santé mentale, j’évite juste de lire les critiques sur internet. Des amis à moi m’ont dit que j’avais tort, qu’elles étaient positives. Mais non, je trouve le web trop violent gratuitement.

T’es du genre pince sans rire… mauvais esprit… Y a bien un truc qui te révolte pour de vrai dans la vie ?

Je suis un mec désespérément normal donc je suis indigné par les mêmes trucs que monsieur tout le monde : les gens qui dorment dans la rue, le pouvoir d’achat… Mais bon, je ne le dis pas car j’enfoncerais des portes ouvertes. À part ça, la malhonnêteté intellectuelle peut me rendre fou.

C’est quoi le truc le plus dingue que t’aies fait pour une nana… à part rester ?

Je crois que c’est pour ma compagne actuelle. Je lui ai fait des enfants. Et ça franchement, au départ, c’était pas gagné pour moi d’être père.

Bon t’as pas le choix… À choisir tu préfères un weekend avec Gérard Miller, Dave ou Clara Morgane ?

Dave, sans hésiter. Je pense que me marrerais bien. Gérard, je le connais trop par cœur et Clara Morgane, je la trouve excitante mais triste en interview. Elle est toujours obligée de se justifier sur son passé. Ce qui est chiant, je le comprends. Et en même temps, elle vient toujours vendre des calendriers où elle est à moitié à poil.

T’es sur Facebook pour de vrai ?

Oui et non. Je m’y suis mis tard. Et quand je m’y suis mis, j’ai découvert qu’il y avait des faux « moi » avec ma photo. Moi j’ai un compte, essentiellement pour communiquer avec les gens que je connais, pas que pour faire ma promo. Mais bon, avec toutes les évolutions de Facebook, je suis un peu paumé et ça commence à me gonfler. Donc, avec comme d’habitude deux ans de retard, je me lance dans Twitter. Ah si… Y a aussi une page Lemoine Man Show.

Bon, la minute promo maintenant Jean-Luc… Dis-moi tout ce que t’as envie sur ton dernier spectacle Lemoine Man show !

C’est mon troisième spectacle solo et je pense sincèrement que c’est le meilleur, en tout cas le plus abouti. Même si j’ai toujours autant de mal à le résumer. J’ai commencé y a vingt ans en groupe avec plein de costumes, des éclairages, des musiques… Là, avec le temps, j’ai enfin réussi à tout virer pour garder le matériau brut. J’ai enlevé tout le gras. L’obsession est toujours la même, faire rire, mais je ne me cache plus derrière des artifices. Et puis si vous venez voir le spectacle, vous aurez de beaux cheveux (rires). Je suis prêt à raconter n’importe quoi pour faire venir les gens. C’est idiot à dire mais je suis fier de le présenter celui-là.

Lemoine Man show… Il est de toi le jeu de mots ou c’est ton pote Ruquier qui te l’a soufflé ?

(Rires) Non, on était en froid au moment où je l’ai lancé. Plus sérieusement, je déteste les jeux de mots, sauf quand ils sont très mauvais. Quand j’ai fait L’habit ne fait pas Lemoine, le producteur voulait qu’il y ait mon nom dans le titre. D’où « l’habit », titre que j’ai appris à aimer mais que je détestais au début. Alors pour déconner, en brainstorming, on sortait des jeux de mots improbables comme « Spidermoine » ou « Lemoine Man Show »… Finalement je me suis dit que ce titre était pas si mal pour annoncer la couleur d’un seul en scène. Pour ceux qui ont du mal à me mettre dans une case, avec le titre, ils savent.

Délaisser les sketches, c’était du genre osé comme pari non ?

Je n’aurais pas pu le faire avant. Mais là, j’avais envie d’aller à la rencontre des gens les yeux dans les yeux, sans interruption, de sortir de ma zone de confort, de ce que je savais faire. Je ne vais pas te mentir, j’ai bien flippé avant la première, j’avais peur de les saouler en ne les lâchant pas pendant une heure et demie. Mais divine surprise, ils ont tout de suite accroché et se sont marrés du début à la fin.

T’en as pas marre de mes questions à la con ?

Non, au contraire, ça m’a reposé. On remet ça quand tu veux.

Roald Billebault



On n’est pas couché | Résumés | Janvier 2016
On n’est pas couché (16 janvier 2016)
Chroniqueurs | Laurent Ruquier | Novembre 2015
Nous sommes toujours sur le fil
On n’est pas couché | Résumés | Novembre 2015
On est solidaire (14 novembre 2015)
Chroniqueurs | Laurent Ruquier | Novembre 2015
Laurent Ruquier anime une émission spéciale suite aux attentats de Paris
Ex-Chroniqueurs | Natacha Polony | Février 2014
Ukraines (25 janvier 2014)
Ex-Chroniqueurs | Natacha Polony | Février 2014
Natacha Polony arrête « On n’est pas couché » en juin
Ex-Chroniqueurs | Natacha Polony | Février 2014
Ukraine : de Charybde en Scylla (24 février 2014)
Ex-Chroniqueurs | Natacha Polony | Février 2014
Natacha Polony va quitter "On n’est pas couché" en fin de saison







Envie de réagir aux émissions de Laurent Ruquier et à l'actualité des chroniqueurs ?
Le forum est là pour vous ! Une simple inscription est nécessaire pour y participer.

Titienge dans « Les Grosses Têtes du 17 au 21 Juin 2019 » (6 réponses)
Garfield dans « Les enfants de la télé du 16 Juin 2019 » (0 réponse)
saga55 dans « Les Grosses Têtes du 10 au 14 Juin 2019 » (6 réponses)
Titienge dans « Les Grosses Têtes du 03 au 07 Juin 2019 » (15 réponses)
Titienge dans « On n'est pas couché - Saison 2019-2020 » (5 réponses)
Titienge dans « On n'est pas couché du 08 Juin 2019 » (1 réponse)
LaBandeARuquier.com, le site de référence sur la bande à Ruquier, est un site non officiel consacré aux émissions de Laurent Ruquier. Retrouvez toute l'actualité des chroniqueurs et des ex-chroniqueurs des émissions de Laurent Ruquier. Retrouvez des informations sur toutes les émissions : "On n'est pas couché", "On va s'gêner", "Les Grosses Têtes", "L'émission pour tous", "On n'demande qu'à en rire", "ONDAR Show", "On n'a pas tout dit", "On a tout essayé".
L'équipe du site est totalement indépendante de France 2, RTL, Europe 1 et de la production "Tout Sur l'Ecran".
Flux RSS - Contacts - Crédits

Liens : LeBlogTVNews.com - PureMedias.com - Coulisses-TV.fr - LeZappingduPAF.com