Attentats : Laurent Ruquier présente une émission solidaire

Suite aux attentats de Paris, France 2 a décidé de programmer une émission spéciale "On est (...)

Laurent Ruquier quitte Europe 1 pour RTL

Séisme dans la maison bleue : après quinze ans de maison rue François Ier, le présentateur de "On (...)

On n’est pas couché (16 janvier 2016)

L’actualité détaillée des invités => Le Premier ministre Manuel Valls est l’invité politique de la semaine : il vient répondre aux questions (...)

On est solidaire (14 novembre 2015)

Exceptionnellement ce soir, l’émission "On n’est pas couché" s’appelle "On est solidaire". Une émission diffusée en direct, présentée par (...)

Les invités mystères - Saison 2018 / 2019

Août 2018 27 août : Grégoire Margotton 28 août : Alpha Blondy 29 août : Nicolas Duvauchelle 30 août : Ariane Ascaride 31 août : (...)

Les invités mystères - Saison 2017 / 2018

Août 2017 28 août : Calogero 29 août : Marie-Anne Chazel 30 août : Benjamin Castaldi 31 août : Shy’m Septembre 2017 1er septembre (...)



Vendredi 24 Janvier 2020










On n’est pas couché | Résumés |

On n’est pas couché (4 mai 2013)

vendredi 3 mai 2013 | 18h14 | par Rémy



L’actualité détaillée des invités

=> Pierre-Yves Bournazel, candidat à la primaire UMP pour la mairie de Paris, est l’invité politique de la semaine : il parlera de sa candidature, du retrait de Rachida Dati dans ces mêmes primaires, et répondra aux questions de Laurent Ruquier, Natacha Polony et Aymeric Caron sur l’actualité de la semaine.

• Article "Pierre-Yves Bournazel, l’UMPétrant" du 25/04/2013 tiré du site Libération.fr : Petit candidat cherche vent dans le dos. Depuis trois mois qu’il s’est lancé dans la primaire parisienne de l’UMP pour les municipales, Pierre-Yves Bournazel se démène pour tenter de jouer dans la même cour que la candidate vedette. Las, la campagne est une mer d’huile. Nathalie Kosciusko-Morizet se pâme, très haut en tête des sondages, à tel point que Rachida Dati, flairant le match déjà joué, a déclaré forfait. Primaire pliée ? Le conseiller de Paris de 35 ans, lui, s’accroche, trépigne et veut croire que son heure viendra d’ici le premier tour (du 31 mai au 3 juin). Peut-être ce soir, lors du premier débat télévisé entre les cinq candidats durant lequel il rêve d’aller mordiller les mollets de l’ex-ministre de l’Ecologie. Promis, juré, ce sera fair-play. « Je n’ai pas d’hostilité pour la personne, elle est de ma famille politique, nous serons amenés à travailler ensemble », jure la main sur le cœur celui qui a lissé ses critiques, ces derniers temps. Mais il se craquelle un peu, le vernis du compétiteur modèle. PYB a beau réciter son code de bonne conduite, on devine qu’il ne peut plus la voir en peinture, la NKM. Tout juste glisse-t-il que « les Parisiens n’élisent pas une image ». Mais on le sent bouillir devant la faveur média dont bénéficie l’ultrafavorite écolo-bobo-geek. Kosciusko par ci, Nathalie par là, et lui alors ? Plus il assure de son respect ses rivaux tenus par une charte de non-agression de rester courtois, plus on sent qu’il est prêt à la leur faire bouffer, cette foutue charte, à la candidate et à ses petits copains de la fédé. (suite de l’article...)

=> Laëtitia Milot vient nous présenter son livre « On se retrouvera » co-écrit avec Johana Gustawsson et publié aux éditions Fayard Noir.

• Présentation de l’éditeur pour le livre "On se retrouvera" : Avant de mourir, la mère de Margot lui révèle un terrible secret, enfoui depuis trente ans : une nuit, sur la route alors qu’elle rentrait chez elle à pied, elle a été violée par quatre hommes et laissée pour morte dans la garrigue. Puis elle a donné la vie à un enfant. Cet enfant, c’est Margot. Hantée par le deuil et cette révélation, Margot n’a plus qu’une chose en tête : comprendre, pour se reconstruire. Elle se lance dans une quête de ses origines, en remontant le passé. Un chemin douloureux et dangereux qui fait surgir le doute, le mensonge et la mort. Mais rien ne peut la retenir. Ni l’amour fou de Gabriel, ni Alice son mie, ni même son psy, Tavernel. Car Margot n’a rien dit. En silence, elle prépare sa vengeance. Née en 1980, Laëtitia Milot est une star du petit écran. En mêlant suspens, espoir et passion, elle dénonce les effets dévastateurs des violences faites aux femmes et le scandale de l’impunité es coupables. On se retrouvera est son premier roman.

=> Marie de Gandt vient nous parler de son livre « Sous la plume : Petite exploration du pouvoir politique », publié aux Editions Robert Laffont depuis le 14 février dernier.

• Présentation de l’éditeur pour le livre "Sous la plume : Petite exploration du pouvoir politique" : Quelle est la vérité du pouvoir politique ? Qu’est-ce qui pousse des hommes et des femmes à sacrifier jusqu’à leurs idéaux ? Comment les mots deviennent-ils des actes ? Le pouvoir peut-il rendre fou ? C’est d’abord pour observer de près cette espèce politique si particulière que Marie de Gandt, venue de la gauche, a accepté d’écrire pour un gouvernement de droite. Successivement plume de Dominique Bussereau, secrétaire d’État aux Transports, Xavier Bertrand, ministre du Travail, Hervé Morin à la Défense et Nicolas Sarkozy, président de la République, Marie de Gandt a travaillé cinq ans dans l’ombre du pouvoir. Aujourd’hui, elle veut en éclairer les rouages. Sous la plume raconte la politique en train de s’écrire, les mécanismes de décision, les luttes intestines au sein des équipes, la guerre des générations, les gloires et bassesses de la condition politique. Marie de Gandt donne la part belle aux hommes de pouvoir et à leurs conseillers de l’ombre, livrant une galerie de portraits inédits, les Caractères de notre époque, écrits par une moraliste qui décrit sans juger – depuis Bussereau, le cousin de province, au colérique Bertrand, jusqu’au Grand Homme, Nicolas Sarkozy, et sa cour anarchique. Outre sa position stratégique, la Plume jouit d’un autre immense avantage : elle sait écrire, manier les mots, les images, trouver la formule qui fait mouche, saisir une vérité complexe par le jeu des points de vue et la force du style. Sous la plume se lit comme un roman et s’aventure en eaux profondes, questionnant le pouvoir des mots, la manière dont ils peuvent transformer le monde, et la responsabilité de ceux qui les manient.

=> Patrick Pelloux, urgentiste connu du grand public, vient nous parler de son livre « On ne meurt qu’une fois et c’est pour si longtemps : Les derniers jours des grands hommes », publié aux Editions Robert Laffont depuis le 21 mars.

• Présentation de l’éditeur pour le livre "On ne meurt qu’une fois et c’est pour si longtemps : Les derniers jours des grands hommes" : Délaissant momentanément les urgences de nos maux contemporains qui forment son quotidien, le Dr Pelloux se penche ici sur de curieux patients : quasi morts, et tous illustres. Et si leur agonie en disait plus sur l’époque que l’époque elle-même ? Partant de cette intuition, Patrick Pelloux s’est lancé dans une recherche inédite, à la fois médicale et historique : retracer, au plus près de la vérité clinique et du contexte politico-socioculturel, les derniers moments de ces personnalités qui ont fait l’Histoire. Le résultat en est trente chroniques – de Jésus à Churchill dans l’ordre chronologique –, écrites d’une plume aussi précise qu’un bistouri (pour la vérité des faits), mais également pleine de verve, d’empathie et, souvent, d’humour, voire d’une pointe d’ironie. On y croise des rois, bien sûr (Charles IX, Henri III, Henri IV, Louis XIV…), des révolutionnaires (Danton, Robespierre), des résistants (Jean Moulin), des savants (Marie Curie), mais aussi des soldats (à Waterloo ou le 6 juin 1944), des écrivains (La Fontaine, Voltaire, Balzac, Zola…), des saltimbanques (Molière, Fréhel, Laurel et Hardy), et même un canard (Satunin) et un faux philosophe (devinez son nom) ! À l’image de son titre emprunté à Molière, un livre très sérieux mais qui ne se prend pas au sérieux, dans lequel on se promène au gré des époques, des thèmes, des personnages, avec le plaisir rare d’apprendre en s’amusant.

=> Claire Nadeau et Bruno Solo viennent nous parler théâtre : ils sont à l’affiche de « La Station Champbaudet », une pièce d’Eugène Labiche, mise en scène par Ladislas Chollat, qui se joue pour 8 représentations exceptionnelles du mardi 7 au mardi 14 mai au Théâtre Marigny. Avec Lorànt Deutsch, Pierre-François Martin-Laval, Claire Nadeau, Bruno Solo, accompagnés de Jean-Noël Brouté, Marie-Julie Baup, Sylviane Goudal, Jacques Herlin, Aurélie Debauge et Armel Upas… La dernière représentation de la pièce sera diffusée sur France 2 le mardi 14 mai en direct à 20h45.

• Pour + d’infos sur le théâtre Marigny, allez sur son site officiel : www.theatremarigny.fr

• Pitch de la pièce "Le Station Champbaudet" : Le festival l’Humour en Capitales revient chambouler vos zygomatiques en réunissant un casting détonnant autour de l’adaptation de ce célèbre vaudeville de Eugène Labiche, le tout orchestré par Ladislas Chollat à la mise en scène…
Mme Champbaudet, veuve mûre, encore débordante d’affection, se croit aimée d’un jeune architecte qui fréquente assidûment son appartement. C’est en réalité, la voisine qui attire le Don Juan… Déjoué par le mari jaloux, ses affaires ne vont pas tarder à se gâter très sérieusement.


Le résumé de l’émission

=> Le Flop Ten !
- Avant de présenter l’actualité des invités du jour, nouvelle tradition, Laurent Ruquier annonce désormais le Flop Ten ! Issu de l’actualité de la semaine, ce classement comporte dix ratés, échecs, bourdes ou mauvaises idées de personnalités présentes dans la presse de la semaine écoulée.

=> Les polémistes Aymeric Caron et Natacha Polony : Chaque semaine, Aymeric Caron & Natacha Polony viennent interroger la personnalité politique invitée et donnent leur avis sur l’actualité des différents invités. Sans complaisance, bien sûr !
- Aymeric Caron est un journaliste qui a déjà fait ses preuves sur Europe 1 et i>Télé ; Natacha Polony est une journaliste et essayiste spécialisée dans l’éducation, connue pour son franc parler. Un duo éclectique qui nous promet de bons samedis soirs devant notre écran !

• Tous les meilleurs moments de "On n’est pas couché" sont en ligne dans la rubrique "Vidéos" de l’émission


L’émission en vidéo



On n’est pas couché | Résumés | Janvier 2016
On n’est pas couché (16 janvier 2016)
Chroniqueurs | Laurent Ruquier | Novembre 2015
Nous sommes toujours sur le fil
On n’est pas couché | Résumés | Novembre 2015
On est solidaire (14 novembre 2015)
Chroniqueurs | Laurent Ruquier | Novembre 2015
Laurent Ruquier anime une émission spéciale suite aux attentats de Paris
On n’est pas couché | Résumés | Novembre 2015
On n’est pas couché (7 novembre 2015)
On n’est pas couché | Vidéos | Novembre 2015
Jérôme Garcin publie "Le voyant" (31 octobre 2015)
On n’est pas couché | Vidéos | Novembre 2015
Baptiste Lecaplain nous fait découvrir ses Origines (31 octobre 2015)
On n’est pas couché | Vidéos | Novembre 2015
Kheiron se livre dans son film "Nous trois ou rien" (31 octobre 2015)







Envie de réagir aux émissions de Laurent Ruquier et à l'actualité des chroniqueurs ?
Le forum est là pour vous ! Une simple inscription est nécessaire pour y participer.

LaBandeARuquier.com, le site de référence sur la bande à Ruquier, est un site non officiel consacré aux émissions de Laurent Ruquier. Retrouvez toute l'actualité des chroniqueurs et des ex-chroniqueurs des émissions de Laurent Ruquier. Retrouvez des informations sur toutes les émissions : "On n'est pas couché", "On va s'gêner", "Les Grosses Têtes", "L'émission pour tous", "On n'demande qu'à en rire", "ONDAR Show", "On n'a pas tout dit", "On a tout essayé".
L'équipe du site est totalement indépendante de France 2, RTL, Europe 1 et de la production "Tout Sur l'Ecran".
Flux RSS - Contacts - Crédits

Liens : LeBlogTVNews.com - PureMedias.com - Coulisses-TV.fr - LeZappingduPAF.com